LA NÉCROBIOSE LIPOÏDIQU

 

 

 

Mohamed, 65 ans, présente depuis plusieurs mois une lésion au niveau de la partie antérieure de sa jambe gauche. Il est inquiet car il présente depuis son adolescence un diabète de type 2 pour lequel un traitement par biguanide et sulfamide a été institué de longue date. Il a peur que cette dermatose soit révélatrice d’une artériopathie des membres inférieurs et ce d’autant plus qu’il présente une claudication du membre inférieur gauche ;:Ce patient dit se contrôler très aléatoirement pour son diabète et ne pas avoir effectué de contrôles biologiques et paracliniques depuis plusieurs années.L’examen de cette lésion permet d’objectiver une formation composée de deux parties : une partie périphérique, ou plutôt un bourrelet assez bien limité, de couleur brun-violet et une zone centrale de couleur jaune chair, maculo-papuleuse

L’examen clinique complet a permis de retrouver la présence d’une sciatalgie gauche et la présence des pouls périphériques , ce qui permet d’éliminer une éventuelle artériopathie. Compte tenu de cette description, mais aussi du fait que le patient soit diabétique, nous avons pu poser le diagnostic de nécrobiose lipoïdique

La nécrobiose lipoïdique est une affection granulomateuse rare qui touche 0,3 % des patients NON diabétiques. Cette dermatose touche entre 11 et 65 % des patients ayant un diabète. Les femmes sont le plus fréquemment atteintes par la nécrobiose (trois femmes pour un homme) et les plus de 40 ans sont les plus touchés

Parmi les manifestations dermatologiques secondaires au diabète, la nécrobiose lipoïdique est une entité observée surtout dans le diabète de type . Chez les patients ayant ce type de lésions, il est impératif de rechercher une rétinopathie diabétique et une néphropathie qui sont plusfréquentes dans ce cas

‎مؤخرة الموقع